Formation : CQP Technicien applicateur de lutte antiparasitaire

Il s’agit d’une formation qualifiante pour devenir technicien applicateur de lutte antiparasitaire (maitrise des populations de nuisibles. Elle est gratuite puisque prise en charge par l’OPCO.EP

De nombreux postes sont à pouvoir dans le domaine de lutte antiparasitaire. Les entreprises spécialisées embauchent dans cette période de crise

Que fait un professionnel de la lutte antiparasitaire ?

Le domaine de la lutte antiparasitaire est vaste et fascinant. Mais pour décrire simplement son rôle, un technicien hygiéniste identifie, contrôle et élimine les infestations de nuisibles (rongeurs, insectes, ou tout autre animal considéré comme nuisible).

Cela implique notamment de :

  • conseiller les clients sur les mesures préventives et les méthodes de contrôle appropriées,
  • inspecter régulièrement les locaux du client et rendre compte de l’état de l’infestation, le cas échéant,
  • organiser et mettre en œuvre un plan de prévention ou de lutte en utilisant des moyens (chimiques ou non) pour contrôler et éliminer les nuisibles,
  • élaborer des rapports sur toutes les inspections, en détaillant les actions et les moyens utilisés sur les lieux pour maintenir la santé et la sécurité

De quelles formations ai-je besoin ?

La pratique de ce métier, en salariat ou à son compte, n’exige aucun diplôme. Toutefois, la gestion antiparasitaire est de plus en plus technique. Un certain nombre de prérequis et de formations sont donc nécessaires pour être compétents dans la maîtrise des populations de nuisibles.

Les prérequis

  • Avoir le permis de conduire B
  • Etre à l’aise avec les nouvelles technologies (ordinateur, tablette, smartphone…)
  • S’adapter aux contraintes du métier et ne pas avoir de contre-indication à la station debout prolongée et le port de charge
  • Ne pas présenter de réactions allergiques ou phobiques

Certibiocide : Formation obligatoire de prévention des risques

Le technicien hygiéniste est amené à manipuler des produits biocides à usage professionnel. Il doit donc obligatoirement avoir son Certibiocide, un certificat délivré à l’issue d’une formation de 3 jours (soit 21 heures) pour aborder la réglementation, les produits rodonticides, insecticides et désinfectants et la gestion des déchets. Cette formation a pour objectif de prévenir les risques et d’initier à la lutte intégrée, non de donner une formation technique. Elle est très largement insuffisante pour être opérationnel

Certificat de qualification professionnelle (CQP) de technicien applicateur

Le Certificat de Qualification Professionnelle (non obligatoire) permet de former des opérateurs. C’est la formation la plus complète sur le marché à ce jour. Elle vous permet d’être directement opérationnel sur le terrain. Elle permet de :

  • Comprendre et expliquer la règlementation encadrant l’utilisation des produits chimiques pesticides (biocides et phytopharmaceutiques)
  • Reconnaître les espèces faisant l’objet d’une lutte des autres et connaitre leur mode de vie
  • Connaître les différentes techniques de maitrise existantes et savoir les réaliser pour chacun des nuisibles
  • Savoir adapter ces différentes techniques au contexte
  • Mettre en œuvre et expliquer les intérêts de la lutte intégrée
  • Expliquer à la clientèle les étapes de la prestation et les modalités d’intervention des produits ou des autres méthodes de lutte
  • Utiliser les techniques alternatives

Le programme complet totalise 400 heures de formation pour quiconque n’aurait aucune connaissance dans le domaine. Elle se découpe en modules. Elle inclut un stage pratique en entreprise.

Les modalités d’inscription

Pour s’inscrire à cette formation contactez l’ISTAV via le formulaire de contact, ou en écrivant à info@istav.fr, ou en appelant le 01 43 62 67 82.

Téléchargez le programme de la formation (PDF)

Laisser un commentaire