Jade qui parle formation visio

Si nous donnions la parole à Jade, notre chienne chez ISTAV, que dirait-elle de nous ?

« Formations en visioconférence : Ils ne parlent plus que de ça à l’ISTAV. »

Je me sens très brimée avec ces formations. Imaginez, les formatrices, ce sont elles qui font l’essentiel (Nathalie, Ange-Marie, Marie-Camille, Kelly, Charlotte, Ilona, Ingrid). Elles sont très occupées devant leur ordinateur pendant les formations en visioconférence et elles voient les participants uniquement sur leur écran. Et parfois même d’après ce que j’ai entendu, les formatrices font ces formations à partir de chez elles et on ne les voient plus à l’ISTAV.

Du coup, je me sens seule …

Lors les formations « présentielles », les participants étaient dans la salle et je pouvais récupérer des caresses et des morceaux de gâteau. Je passais tranquillement entre les tables et à tous les coups ça marchait. Maintenant comment faire lorsque tous les participants, voire les formatrices sont à distance ?

Et ils en font des formations à distance à l’ISTAV. Ils ont obtenu plein d’habilitation du Ministère de l’Agriculture. Imaginez :

  • L’ACACED c’est-à-dire l’Attestation de Connaissances relatives aux Animaux de Compagnie d’Espèces Domestiques,
  • Le TAV, Transport des Animaux Vivants (animaux de compagnie),
  • Le CCTROV pour le transport des volailles,
  • Tous les certiphytos (opérateur, décideur, vente, conseil),

De plus le certibiocide s’effectue aussi en visio.

Bref, les participants sont ravis. Ils n’ont pas de déplacement à faire. Moins d’argent à dépenser, moins de fatigue de voyage disent-ils.
Mais surtout ils sont contents, parce qu’à l’ISTAV, ils ont vachement travaillé pour trouver un système qui fonctionne bien.

Il faut vous l’avouer. Au départ, j’espérais qu’ils allaient se planter (problème de connexion, personnes qui s’endorment ou qui font autre chose…) et bien pas du tout.
Elles ont travaillé comme pas possible, les formatrices et elles ont trouvé des trucs pour que ça fonctionne, leurs formations.

Imaginez, avant la formation, elles demandent aux participants de faire un essai de connexion pour vérifier que le matériel et qu’internet fonctionne bien. Elles passent du temps pour trouver une solution.
Puis, pendant les formations, pour que les participants soient attentifs, elles leur font faire une multitude d’exercices de nature très différente. Pas moyen, pour eux de s’endormir !

Il faut qu’ils bossent, les participants. Bon, il faut le reconnaitre, pendant que les participants bossent sur des exercices, j’arrive à récupérer quelques caresses, voir même des morceaux gâteau de la part des formatrices. Enfin, pour les gâteaux, pas avec toute, car Nathalie n’aime que le chocolat et elle utilise l’argument que c’est toxique pour moi, pour ne pas m’en donner.

En tout cas, les participants ont l’air d’être contents car ils font plein de compliments … et il y a de plus en plus de demandes !
Pour moi, le monde marche sur la tête.

Pour plus d’information, visitez :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *