Punaise de lit : insecticide sur les matelas, attention danger !!

un homme traite les punaises de lit

Punaise de lit : insecticide sur les matelas, attention danger !!

Dans la lutte contre les punaises de lit, la méthode traditionnelle reste le recours aux insecticides. Cependant, le traitement des matelas, s’il n’est pas interdit, est dangereux. Il engage donc la responsabilité du prestataire. Il existe d’autres méthodes : appliquez-les.

Insecticides certes efficaces mais dangereux

Les insecticides professionnels contre les punaises de lit sont efficaces s’ils sont appliqués correctement. Cependant, ils sont dangereux pour la santé car ils sont toxiques. C’est pourquoi le professionnel doit les doser correctement et les appliquer convenablement.

Les occupants doivent également absolument observer les délais de réentrée. L’étiquette du produit indique généralement ces délais et le professionnel en fera part à son ou ses clients.

De plus, le prestataire devra éviter d’utiliser un insecticide anti-punaises de lit sur le matelas, pourtant lieu de prédilection de notre cible.

Insecticides anti-punaises : pourquoi éviter les matelas ?

Si on traite un matelas avec un insecticide, le produit va venir se coller à la surface du matelas et également à l’intérieur.

Peu après, une personne va dormir sur ce matelas traité. Donc la personne va respirer en partie les substances qui le composent. Elle sera également en contact physique avec : beaucoup si elle dort en tenue d’Adam, et moins si elle dort avec un pyjama. Mais les mains, le visage et les pieds, voire les jambes, seront au contact de ces insecticides.

Or ces produits peuvent être (ou sont) dangereux pour la santé, surtout lorsque l’on est en contact régulier avec eux. Certains sont des perturbateurs endocriniens avérés, d’autres sont des perturbateurs endocriniens suspectés.

Pas d’insecticide sur les matelas : femmes et enfants d’abord !!

Faire dormir quiconque sur des matelas qui ont été traités est une très mauvaise idée. Et c’est encore pire s’il agit d’un enfant ou d’une femme enceinte.

Il ne faut d’ailleurs pas oublier qu’une femme est enceinte avant qu’elle ne le sache. Cela veut dire que la femme enceinte prend des précautions le jour où elle sait qu’elle est enceinte. Or, les produits agissent avant qu’elle sache. Si on pulvérise son matelas avec un insecticide perturbateur endocrinien celui-ci agira dès les premiers jours de la conception de l’enfant.

Insecticides contre les punaises de lit : des alternatives ?

Rappelons à toutes fins utiles que les fiches de données de sécurités (FDS) des produits ne stipulent pas particulièrement qu’il est interdit ou qu’il n’est pas recommandé d’appliquer le produit sur le matelas. Cela s’explique par le fait que les insecticides, pour la plupart, sont encore en cours d’évaluation. Cela signifie qu’ils n’ont pas encore leur AMM. Ils sont en période transitoire.

Il vaut donc mieux les éviter au profit d’options de traitement plus naturelles contre les punaises de lit. Heureusement, il existe d’autres méthodes pour se débarrasser des punaises de lit. La vapeur sèche permet de traiter efficacement le matelas. Il y a d’autres méthodes qui permettent de traiter les draps sans avoir recours aux insecticides.

Conclusion : que l’on utilise dans le reste de la pièce des insecticides oui, mais pas sur le matelas.

ISTAV