punaise de lit

Insecticide pour traitement des matelas contre les punaises de lit avec AMM

De longue date (plus de 7 ans), l’ISTAV préconise l’utilisation de la vapeur sèche pour le traitement des matelas contre les punaises de lit.
A nos yeux, c’est une technique efficace et non dangereuse en particulier pour les occupants des appartements infestés. Nous sommes convaincus que ce moyen doit être prioritairement utilisé. Cependant, nous connaissons toutes les difficultés que peuvent rencontrer les prestataires dans les traitements contre les punaises et il nous semble utile de leur apporter une information suffisamment exhaustive pour qu’ils puissent être efficaces sans compromettre la santé des occupants de l’appartement.
Dans ce cadre, il nous apparait important d’informer sur les produits insecticides existants qui permettent d’effectuer des traitements des matelas sans risque pour les occupants des appartements.

Le 3 janvier 2020, l’agence sanitaire française, l’ANSES a donné au moins une autorisation de mise sur le marché à un produit insecticide spécialement destiné à traiter les textiles dont les matelas contre les punaises de lit. Il s’agit du Sanytol antiacariens. Aujourd’hui ce produit est utilisable. Peut-être, cette interdiction viendra un jour, mais ce n’est pas le cas actuellement.

Nous n’avons aucune action de cette entreprise et nous n’avons aucun contrat avec elle. Nous souhaitons garder notre indépendance pour donner des avis objectifs.

Une AMM a deux volets:

D’une part, une analyse approfondie de l’efficacité et des risques liés à l’utilisation des produits.

D’autre part, des modalités d’utilisation dont le respect est strictement obligatoire. Ces modalités visent  d’une  part, à s’assurer de l’efficacité du produit et d’autre part à maitriser les risques pour la santé et pour  l’environnement. Bien entendu, plus les risques sont élevés plus les modalités d’utilisation du produit sont  contraignantes. Rappelons simplement que les modalités d’application des produits doivent être  obligatoirement respectées. Ainsi, l’article L522-16 du Code de l’environnement indique que « le fait d’utiliser    un produit biocide en méconnaissance des conditions prévues par l’autorisation de mise sur le marché est puni de six mois d’emprisonnement et de 7 500 € d’amende le fait ».

Aussi, le fait que le produit ait obtenu son AMM est un élément très important :

Cela montre tout d’abord, l’efficacité du produit. Un produit insuffisamment efficace n’obtient pas son AMM. Si le sanytol antiacariens a obtenu l’usage contre les punaises dans son AMM, cela prouve que les tests effectués contre les insectes ont été efficaces. Dans le cas de résistance des punaises de lit aux insecticides, il peut cependant devenir inefficace. Bien entendu, il est nécessaire de respecter les modalités d’utilisation indiquées dans l’AMM, c’est-à-dire

• Pulvériser le produit prêt à l’emploi sur les textiles non lavables (pulvérisateur à main)
• Taux d’application: 10 ml / m² (Équivalent à 11 pulvérisations pour 1 m² de textile)
• Fréquence d’application : Pulvériser sur les textiles non lavables à l’eau en cas d’infestation.
• Le produit a un effet d’abattement en quelques minutes et tue après 24 heures.
• Le produit est efficace jusqu’à 3 mois après l’application par pulvérisation

Cela montre aussi que les risques liés au produit sont maitrisables. Les modalités d’utilisation pour les matelas sont précises. Pour étudier l’ensemble des modalités lire soit l’AMM, soit l’étiquette du produit. Voici les principales modalités visant à la maitrise des risques.

• Même si ce produit est utilisé que pour traiter les matelas, toutes les autres zones autour des lits doivent également être examinées et traitées avec des produits spécifiques afin de lutter contre les punaises de lit. Ne pas utiliser ce produit sur des surfaces autres que des textiles qui ne seront pas nettoyés à l’eau

• Nettoyer soigneusement les pièces avant le traitement

• Appliquer le produit à la main en pulvérisant directement sur les textiles et laisser-les sécher pendant au moins 8 heures. Ensuite, passer l’aspirateur sur les surfaces pour éliminer les acariens et/ou les punaises de lit morts. Enfin, nettoyer soigneusement l’aspirateur, mettre le sac dans un sac en plastique scellé pour jeter le tout.

• Eviter tout contact des enfants avec les surfaces traitées avant que celles-ci ne soient totalement sèches.

• Eviter le contact prolongé des animaux, plus particulièrement des chats présentant une sensibilité particulière aux pyréthrinoïdes, avec les surfaces traitées.

• Ne pas appliquer le produit sur des vêtements et/ou textiles rentrant en contact direct avec la peau. Les matelas doivent être entourés d’une housse de protection avant de les utiliser afin d’éviter tout contact cutané avec le produit.

• Durant l’application, protéger les surfaces adjacentes avec un film imperméable non lavable.

Dans la mesure où le prestataire 3D respecte scrupuleusement les modalités d’utilisation indiquée dans cette décision d’AMM et qu’il en est de même pour les occupants de l’appartement, alors il est difficile de lui reprocher de faire courir un risque à ces derniers et ce, d’autant plus qu’il s’agit d’un produit « grand public ».
C’est l’énorme avantage des produits ayant une autorisation de mise sur le marché.

ISTAV